Médical

Vers une miniaturisation des appareils médicaux

Depuis l’implantation du premier stimulateur cardiaque en 1960, la médecine ne cesse d’avoir recours à des dispositifs implantables et autonomes pour suppléer aux défaillances du corps humain. Les implants cochléaires, les pacemakers, les défibrillateurs ou encore les micropompes cardiaques sont autant de dispositifs technologiques développés dans cette optique.

La majorité de ces implants nécessitant des interventions chirurgicales une fois leur batteries vidées, le recours à des batteries rechargeables permettrait de s’affranchir de ce type d’opérations délicates à la fois coûteuses et non dénuées de risques pour les patients.

Cette ambition reste pour autant tributaire d’une technologie de microbatteries compactes, ne contenant ni matériaux inflammable tel que le lithium, ni d’électrolyte liquide et dotée d’une grande durée de vie. C’est à cette problématique complexe que répondent les microbatteries I-TEN.